Fonctionnaires : un statut en question

Le statut des fonctionnaires ne sera pas remis en cause. Il s'agit d'une tentative du secrétaire d'État à la Fonction publique pour apaiser leur colère à la veille d'une nouvelle journée de mobilisation, mardi 22 mai.

FRANCE 3

Des profs avec un CDD de cinq ans, des policiers embauchés pour dix ans. D'après Libération, voici le nouveau monde des fonctionnaires imaginé par les experts du gouvernement. Comment garantir la qualité, l'impartialité et la neutralité du service public si les fonctionnaires n'en sont plus ? "Non fonctionnaire, le contractuel sera recruté par exemple par un élu local, donc il y aura une sorte de lien de subordination qui pourrait engendrer une perte de neutralité, dénonce Anne Guyot Welke, porte-parole du syndicat "Solidaire Finances Publiques". C'est dans ce sens où le statut est protecteur pour les fonctionnaires et pour les citoyens."

Plus de flexibilité

Pour le gouvernement, le contrat court apporte aussi davantage de flexibilité. "C'est plus de souplesse. Ça peut vouloir être synonyme de donner la possibilité à un maire de recruter un agent contractuel non pas pour trois ans, comme c'est le cas aujourd'hui en catégorie A, mais pour la durée d'un projet, de deux ou cinq ans, par exemple", défend Olivier Dussopt, secrétaire d'État à la Fonction publique. Pour défendre leur statut et l'ensemble des services publics, les syndicats de fonctionnaires appellent à une journée d'action demain, le mardi 22 mai.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manifestation des fonctionnaires de la fonction publique territoriale et de l\'État à l\'appel de trois syndicats, dont la FSU, le 21 janvier 2010. 
Manifestation des fonctionnaires de la fonction publique territoriale et de l'État à l'appel de trois syndicats, dont la FSU, le 21 janvier 2010.  (JACQUES DEMARTHON / AFP)