Cet article date de plus de huit ans.

Avez-vous le look de l'emploi ?

Un bon CV, de l'expérience, de la personnalité... Vous avez des atouts en poche pour évoluer professionnellement. Mais avez-vous le look de l'emploi ?
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.

Travail : quand l'habit fait le moine.

Embauche, promotion, développement de carrière, licenciement : le physique constitue l'un des critères les plus obscurs de discrimination. De fait, prendre soin de look, améliorer son image sont devenus des impératifs professionnels pour les femmes comme pour les hommes, pour les cadres et non-cadres. 80 % de la communication est non verbale : les choix vestimentaires, la coiffure, le maquillage, la position du corps, la gestuelle sont des éléments qui influencent la perception que les autres ont de vous de manière consciente ou inconsciente.

Les conseils d'une spécialiste look / emploi

Pour Christine Cavel de Courcy, directrice de l'agence de conseil en image Egostyle, "un recruté achète un poste autant qu'il se vend. Il doit donc être en phase avec son look. Et il doit soigner ses premiers pas : regards, sourires, gestes et mots. Au delà, il doit également garder le contrôle de la situation, et refuser d'être placé dans une situation déstabilisante." Attention aux fautes de style et de goût ! En voici quelques unes. Impardonnables lors d'une embauche, elles pourraient vous coûter l'emploi visé. A vous d'y remédier si votre miroir vous les renvoie.

  • Les cheveux en bataille, les ongles sales, le maquillage qui coule...
  • Les chaussures non cirées, des chaussettes en tire-bouchon, trop de bijoux, le piercing, le décolleté plongeant, la chemise trop déboutonnée...
  • Des lunettes mal nettoyées, un noeud de cravate trop lâche, des vêtements qui sentent la cigarette, un parfum trop capiteux...

Faire appel à des pros pour avoir le bon look

Votre physique vous pose un problème ? Vous avez envie de vous relooker pour retrouver confiance en vous ? Vous aimeriez avoir l'avis d'un professionnel ? Il existe des agences de "relooking" ou de conseil en image qui peuvent vous aider. Le prix de la prestation varie entre 300 et 500 euros. Egostyle par exemple vous dresse un bilan personnalisé et vous conseille pour 100 à 150 euros de l'heure. Aline Dagut, psychothérapeute et membre de l'Ecole parisienne de gestalt propose un stage de trois jours "Etre et paraître" pour 450 euros. La profession de coach en image n'est pas réglementée aussi il est préférable de bien vous renseigner sur les services proposés et sur les références de l'agence.

Se relooker gratuitement avec Pôle Emploi

Pôle emploi propose aux demandeurs d'emploi un atelier de groupe gratuit intitulé "Communiquer par son image". On vous conseillera sur la façon de donner une bonne impression lors d'un recrutement, de démontrer vos qualités par votre tenue et votre attitude. "Une façon de reprendre confiance en soi et de réintégrer plus facilement le marché de l'emploi" atteste l'agence.

Utiliser son Droit Individuel à la Formation (DIF) pour un relooking

Retravailler son image n'est pas uniquement une démarche personnelle, cela peut également être un atout pour votre entreprise. Aussi, vous pouvez avoir recours à votre Droit Individuel de Formation (DIF) pour financer une prestation de relooking ou de conseil en image. Pour convaincre votre employeur de vous accorder cette formation, mettez en avant les avantages que l'entreprise peut retirer de votre relooking : image plus dynamique auprès des clients, plus d'assurance dans votre management.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Entretien d’embauche

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.