Elisabeth Borne annonce "un plan inédit" pour les chômeurs longue durée

"Nous allons développer la mise en situation en entreprise en donnant des moyens aux employeurs qui le souhaitent pour qu'ils forment ces demandeurs d'emploi au plus près de leurs besoins", a notamment déclaré la ministre du Travail. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La ministre du Travail Elisabeth Borne, à Matignon (Paris), le 13 septembre 2021.  (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)

La ministre du Travail, Elisabeth Borne, affirme dans une interview à paraître vendredi 17 septembre dans Le Parisien (article réservé aux abonnés), que le gouvernement va lancer "un plan inédit sur les chômeurs de longue durée" en finançant les entreprises qui formeront pendant plusieurs mois ces demandeurs d'emploi. 

Sans dévoiler tous les contours du plan, qui doit être présenté prochainement, Elisabeth Borne déclare au Parisien que le gouvernement "est passé d'un chômeur sur dix formé au début du quinquennat à un sur six" et assure vouloir "aller plus loin".

"Les chefs d'entreprise nous disent qu'ils ont des postes pour lesquels ils ne trouvent pas de salariés. C'est aussi frustrant pour un demandeur d'emploi de longue durée d'avoir le sentiment de rester sur le bord du chemin pendant que l'économie repart", dit-elle.

Davantage de contrats de professionalisation 

"Nous nous engageons à ce que tous les demandeurs d'emploi de longue durée soient recontactés par un conseiller de Pôle emploi d'ici la fin de l'année. Et nous allons développer la mise en situation en entreprise en donnant des moyens aux employeurs qui le souhaitent pour qu'ils forment ces demandeurs d'emploi au plus près de leurs besoins", dit-elle."Nous allons financer les entreprises qui formeront pendant plusieurs mois les demandeurs d'emploi de longue durée", poursuit la ministre.

"Les contrats de professionnalisation seront aussi boostés pour ce public" et Pôle emploi est chargé de "sélectionner d'ici la fin du mois d'octobre toutes les bonnes pratiques locales qui pourraient être dupliquées" et qui seront financées, ajoute Mme Borne, précisant que les moyens de l'opérateur public, "qui avait eu des renforts pendant la crise, seront maintenus pour mettre en oeuvre ce plan".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pôle emploi

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.