Cet article date de plus de quatre ans.

Whirlpool : les salariés soulagés à l'annonce de la reprise du site d'Amiens

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Whirlpool : les salariés soulagés à l'annonce de la reprise du site d'Amiens
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

À Amiens (Somme), les salariés de Whirlpool sont soulagés par l'annonce de reprise par un industriel picard.

Neuf mois après l'annonce de la délocalisation de leur usine, les salariés aminennois de Wirlpool retrouvent le sourire. L'entreprise vient de signer l'offre de reprise avec un industriel du secteur : sur 290 salariés, 277 devraient être repris. Il y a deux mois encore, le site paraissait condamné quand Whirlpool a décidé de délocaliser en Pologne. Le dossier devient un enjeu de l'entre-deux tours : le même jour, Marine Le Pen et Emmanuel Macron se succèdent auprès des salariés.

Reprise dès la fin de Whrilpool

Pour respecter la loi, le groupe doit se lancer à la recherche d'un repreneur. Il choisit un industriel picard qui rachète le site avec des fonds personnels. Avec l'aide de l'État, des collectivités et de Whirlpool, il investit 21 millions d'euros sur trois ans. Fini les sèche-linge, l'usine d'Amiens fabriquera désormais des casiers réfrigérés et des chargeurs pour voiture électrique. Les premiers postes à pourvoir sont déjà en consultation, pour un démarrage de l'activité en juin, dès la fermeture de Whirlpool

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.