Vienne : dénouement inespéré pour les employées d'Indiscrète

La journaliste Anne Guillé-Épée, en duplex depuis Chauvigny (Vienne), revient sur le dénouement inespéré de l'entreprise de lingerie Indiscrète.

France 2

"Elles étaient extrêmement émues, elles se battent depuis des mois. Et aujourd'hui, elles ont le sentiment qu'elles peuvent sauver leur entreprise et les 28 emplois de la manufacture" de Chauvigny (Vienne), explique la journaliste de France 2 Anne Guillé-Épée. "Leur combat avait ému dans la région, mais aussi dans toute la France avec des cagnottes, un énorme élan de solidarité. Et puis il y a cet homme providentiel, Michel Gouzon, 72 ans, spécialisé dans l'événementiel. Il se définit comme un homme de cœur, qui veut aider ces femmes, il a été ému par leur combat", ajoute-t-elle.

Bientôt de la lingerie pour hommes ?

"Il est prêt à investir 500 000 euros. Il veut développer de nouvelles techniques commerciales, créer un magasin sur place car il n'y en a pas : il s'agit juste de vente à domicile et en ligne. Il veut aussi créer une ligne de sous-vêtements pour hommes. Bien entendu, rien n'est gagné, il va falloir travailler d'arrache-pied pour pérenniser cette manufacture de lingerie poitevine", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
La journaliste Anne Guillé-Épée, en duplex depuis Chauvigny (Vienne), revient sur le dénouement inespéré de l\'entreprise de lingerie Indiscrète.
La journaliste Anne Guillé-Épée, en duplex depuis Chauvigny (Vienne), revient sur le dénouement inespéré de l'entreprise de lingerie Indiscrète. (FRANCE 2)