Plans sociaux : ils sont en forte hausse

Airbus et de nombreuses entreprises sont menacées par des plans sociaux. Le journaliste Julien Cholin fait le point en direct du plateau du 19/20.

Mercredi 8 juillet, trois rassemblements étaient organisés. “Ce matin en Bretagne, les salariés de la filiale Air France, Hop!, manifestaient à Morlaix dans les Côtes d’Armor. Air France prévoit 7 680 suppressions d’emplois. Les salariés de Nokia manifestaient eux aussi : 1 233 suppressions de postes annoncées. Et près d’un millier à Sanofi, où les syndicats appelaient eux aussi à se rassembler devant l’assemblée”, explique le journaliste Julien Cholin sur le plateau du 19/20.

“200 plans sociaux annoncés depuis le mois de mars”

Le ministère du Travail comptabilise près de 200 plans sociaux annoncés depuis le mois de mars, soit au total plus de 27 000 postes qui pourraient être supprimés. C’est deux fois plus qu’en 2019, sur la même période”, indique le journaliste. Est-ce forcément l’effet de la crise sanitaire ? “Certainement pour ce qui concerne l’aéronautique. On l’a vu, Airbus et Air France subissent de plein fouet la crise du secteur. Pour Nokia et Sanofi c’est un peu plus délicat (...) Pour Laurent Berger, le leader de la CFDT, certains groupes profiteraient de la crise pour réduire leur masse salariale”, poursuit le journaliste. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un employé de PSA Peugeot Citroën surveille une chaîne d\'assemblage, le 18 mars 2009 dans l\'usine de Montbéliard (Doubs).
Un employé de PSA Peugeot Citroën surveille une chaîne d'assemblage, le 18 mars 2009 dans l'usine de Montbéliard (Doubs). (SEBASTIEN BOZON / AFP)