VIDEO. Petroplus cesse son activité, le candidat libyen à la reprise "désolé"

Le tribunal de commerce de Rouen a rejeté les deux dossiers de reprise encore en lice, dont celle de Murzuk Oil. 

France 3

Le tribunal de commerce de Rouen (Seine-Maritime) a rejeté, mardi 16 avril, les deux dernières offres de reprise de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne (Seine-Maritime). Après de multiples rebondissements, l'entreprise va cesser son activité. La procédure de licenciement collectif des 470 salariés sera déclenchée "dans les jours prochains", selon le groupe dans un communiqué.

Le président de Murzuk Oil, entreprise libyenne qui concourait à la reprise, Mabrouck Jomode Elie Getty est venu, à la sortie du tribunal, s'adresser au représentant de l'intersyndicale de Petroplus, Nicolas Vincent : "Je suis désolé, on a fourni l'argent, on a fourni du brut, j'ai plusieurs partenaires (...), je suis désolé."

Le président de l\'entreprise libyenne Murzuk Oil, qui concourait pour la reprise de Petroplus, à Rouen (Seine-Maritime), 16 avril 2013.
Le président de l'entreprise libyenne Murzuk Oil, qui concourait pour la reprise de Petroplus, à Rouen (Seine-Maritime), 16 avril 2013. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)