Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Premier soulagement pour les salariés de Petroplus

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Yves Junqua, Tiphaine de Tricornot et Olivier Gardette - France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Cinq offres, dont deux "sérieuses et financées", selon Bercy, ont été déposées pour reprendre la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne (Seine-Maritime), menacée de liquidation.

Cinq candidats se sont manifestés, mardi 5 février, pour reprendre la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne (Seine-Maritime), menacée de liquidation. Deux de ces offres "paraissent sérieuses et financées", a annoncé le ministère du Redressement productif. "Il s'agit de l'investisseur suisse Terrae et de l'énergéticien égyptien Arabiyya Lel Istithmaraat", a précisé Bercy, ajoutant que "le gouvernement a accompagné ces repreneurs et poursuit ses efforts au côté des industriels de manière à rendre possible la reprise de la raffinerie".

Le représentant du groupe égyptien en France, Michel Billard de la Motte, a assuré à avoir déposé "un plan de reprise complet de la raffinerie de Petit-Couronne", qui prévoit "la reprise de la totalité du personnel", sauf une soixantaine de salariés qui veulent prendre leur retraite.

Francetv info / France 2

Sans ces offres, une liquidation du site paraissait inéluctable. Le contenu des offres doit être exposé aux 470 salariés mercredi, lors d'un comité d'entreprise.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Petroplus

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.