MoryGlobal ferme ses portes

Triste nouvelle pour les 2150 salariés du transporteur MoryGlobal. La décision du tribunal de Bobigny vient de tomber, la société est placée en liquidation judiciaire.

FRANCE 3

Ce matin, les salariés de MoryGlobal s'étaient mobilisés en faisant un barrage à Nantes. Cette action de la dernière chance n'aura servi à rien. Le tribunal de Bobigny vient de rendre son verdict : MoryGlobal est  placé en liquidation judiciaire. Les 2 150 salariés se retrouvent tous sans emploi. "C'est la fin, c'est bizarre, surtout une boite comme ça, on n’aurait jamais cru que cela pouvait s'arrêter" explique Nathalie Bouleau, salariée de MoryGlobal.

La lutte jusqu'au bout

Il y a un an, la faillite de MoryDucros avait déjà entraîné la suppression de 2 800 emplois. Les salariés de MoryGlobal avaient été épargnés et gardaient l'espoir de sauver l'entreprise.  "On a tout fait pour travailler. Pendant douze mois on a relevé nos manches pour essayer de relever l'entreprise et on nous met dehors au bout de douze mois. Merci, cassez-vous, il n'y a rien à faire", lâche un employé de la société. "On a passé tellement de temps à se battre et on a l'impression que ça va s'arrêter. Je ne voudrais pas que ça s'arrête, ils ne se rendent pas compte de toutes ces vies qu'ils ont bousillées", lâche Julianna Macias, salariée elle aussi de MoryGlobal.

La société fermera ses portes le 30 avril. Aujourd'hui les salariés souhaitent mettre à profit ce dernier mois d'activité pour obtenir de meilleures conditions de licenciement.

Piquet de grève devant un site du transporteur Mory-Ducros, le 29 janvier 2014, à Lesquin (Nord).
Piquet de grève devant un site du transporteur Mory-Ducros, le 29 janvier 2014, à Lesquin (Nord). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)