Manche : 211 emplois supprimés sur 328 chez Remade, le spécialiste de la reconstruction de téléphones

Le tribunal de commerce de Rouen (Seine-Maritime) a validé le rachat de l'entreprise Remade par un investisseur britannique. 211 emplois sur 328 vont être supprimés.

FRANCE 3

Le destin de Remade est désormais connu. Le tribunal de commerce de Rouen (Seine-Maritime) a validé le rachat de la société Remade (Manche). 211 emplois vont être supprimés sur 328 salariés. Cette entreprise spécialisée dans les téléphones reconditionnés avait connu une ascension fulgurante avant de basculer dans la crise.

"La production est arrêtée depuis bientôt un mois"

Le journaliste Pierre-Marie Puaud fait le point sur la réaction des salariés, pas surpris par cette décision de justice. "Remade va donc passer aux mains d'un investisseur britannique. Pour les quelques salariés que nous avons rencontré, il ne faisait guère de doute que l'offre (...) serait retenue. Une réunion du comité social et économique se tient actuellement dans les grands bâtiments. La production est arrêtée depuis bientôt un mois", confie le journaliste. Le personnel participera dans les prochaines heures à une réunion d'infomation pour en savoir plus sur leur sort au sein de l'entreprise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le tribunal de commerce de Rouen (Seine-Maritime) a validé le rachat de l\'entreprise Remade par un investisseur britannique. 211 emplois sur 328 vont être supprimés.
Le tribunal de commerce de Rouen (Seine-Maritime) a validé le rachat de l'entreprise Remade par un investisseur britannique. 211 emplois sur 328 vont être supprimés. (FRANCE 3)