Cet article date de plus de six ans.

Goodyear : le PDG de Titan s'en prend aux "timbrés" de la CGT

Des déclarations qui ne risquent d'apaiser les tensions entre le possible repreneur du site d'Amiens nord et les syndicats. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un salarié de l'usine Goodyear d'Amiens nord (Somme), lors d'une manifestation le 26 février 2013.  (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Nouvelle sortie fracassante de Maurice Taylor. Le PDG du groupe américain de pneumatiques Titan International a traité les syndicalistes de la CGT de "timbrés", vendredi 25 octobre. Une déclaration qui augure mal de l'issue de la négociation en cours en vue de la reprise du site Goodyear d'Amiens nord par le groupe américain. Selon Maurice Taylor, elle est conditionnée à un accord avec le syndicat. 

"Attention, je ne dis pas que ce sont les employés qui sont stupides mais ceux qui les représentent, les syndicats et leurs avocats, ils n'ont aucun bon sens", a déclaré sur France info Maurice Taylor.

Ce type de déclaration fracassante n'est pas une première pour le patron américain. en février 2013, il avait échangé des courriers au vitriol avec Arnaud Montebourg. Dans un entretien diffusé vendredi matin sur Europe 1, Maurice Taylor a expliqué qu'ils étaient désormais en bons termes. "C'est un gentil garçon. Votre ministre m'a demandé : "Est-ce que vous allez investir, embaucher ? Et on est tombés d'accord", raconte ainsi le patron de Titan. "Tous les gens qui me connaissent savent que si j'ai topé, je tiens parole".

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.