VIDEO. Des salariés de Florange veulent occuper les hauts-fourneaux

Edouard Martin, représentant syndical de Florange, et une quinzaine de militants ont gagné symboliquement la partie du site où se dressent les hauts-fourneaux. Ils ont présenté les lieux aux journalistes.

France info

FLORANGE - Des salariés CFDT de Florange (Moselle) ont menacé, jeudi 6 décembre, d'occuper les hauts-fourneaux du site sidérurgique d'ArcelorMittal, s'estimant une fois de plus trahis par le gouvernement et leur employeur après de nouvelles informations sur les intentions de ce dernier. Edouard Martin, représentant syndical CFDT, et une quinzaine de militants ont gagné symboliquement la partie du site où se dressent les hauts-fourneaux. Ils ont présenté les lieux aux journalistes, décidant de ne pas y pénétrer dans l'immédiat, avant de regagner leurs locaux syndicaux.

Ce nouveau rebondissement dans le feuilleton Florange est survenu après l'annonce par la Commission européenne qu'ArcelorMittal avait retiré une première version du projet expérimental Ulcos, sur lequel le gouvernement fonde ses espoirs de salut du site sidérurgique.

Edouard Martin, représentant syndical de Florange, et une quinzaine de militants ont gagné symboliquement jeudi 6 novembre 2012 la partie du site où se dressent les hauts fourneaux. Ils ont présenté les lieux aux journalistes sur place.
Edouard Martin, représentant syndical de Florange, et une quinzaine de militants ont gagné symboliquement jeudi 6 novembre 2012 la partie du site où se dressent les hauts fourneaux. Ils ont présenté les lieux aux journalistes sur place. (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)