Florange : François Hollande défend son bilan

Alors qu'il se rendait à Florange (Moselle), ce lundi 17 octobre, le chef de l'État a tenu à défendre son bilan.

France 2

Ce lundi 17 octobre, François Hollande est arrivé à Florange (Moselle) en convoi présidentiel et le plus discrètement possible. Et il a soigneusement évité de croiser les syndicats. À l'abri, à l'intérieur du site d'ArcelorMittal, le président réalise des selfies. Et il répète que même si les hauts fourneaux qui produisaient de l'acier ont été fermés, l'emploi a été sauvegardé.

Une visite, deux facettes

D'un côté, cette image positive : l'inauguration d'un centre de recherche pour sidérurgie lorraine. De l'autre côté, ceux qui estiment avoir été trahis. "On n’attend rien de lui avec tout ce qu'il nous a fait", affirme un homme. François Hollande défend son bilan : "Florange, ce sont des engagements qui ont été pris et ont été respectés", dit-il. Une visite très cadrée durant laquelle le chef de l'État n'aura croisé aucun opposant.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande, entouré des ministres Najat Vallaud-Belkacem et Christian Eckert, sur le site d\'ArcelorMittal, à Florange (Moselle), le 17 octobre 2016.
François Hollande, entouré des ministres Najat Vallaud-Belkacem et Christian Eckert, sur le site d'ArcelorMittal, à Florange (Moselle), le 17 octobre 2016. (JULIEN WARNAND / AFP)