Castorama/Brico Dépôt : plusieurs centaines de postes menacés

La direction du groupe britannique souhaiterait délocaliser certains postes en Pologne. Explications.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Plusieurs centaines de postes des magasins de bricolage Castorama/Brico Dépôt seraient menacés. La direction du groupe britannique à la tête de Castorama et de son petit frère low-cost, Brico Dépôt, aurait annoncé le regroupement des services financiers. Une délocalisation en Pologne, selon les syndicats, avec pour conséquence la suppression de 500 postes. "Il n'y a pas d'autres mots, c'est vraiment pour payer moins cher la main-d'oeuvre. Ça a été dit à demi-mot", rapporte Nicolas Euzenot, CGT Castorama.

Une mobilisation déjà annoncée

Des postes administratifs sont visés, comme à la comptabilité au siège, dans le Nord. Dans un magasin à Strasbourg (Bas-Rhin), les salariés aussi sont inquiets. Ils redoutent que la direction leur impose de changer de métier. La direction n'a pas souhaité s'exprimer ce mardi 14 novembre au matin. Les syndicats eux, ont annoncé une mobilisation dans les semaines à venir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le magasin Castorama d\'Englos (Nord), en novembre 2012.
Le magasin Castorama d'Englos (Nord), en novembre 2012. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)