Cet article date de plus d'un an.

Vidéo "Cash Investigation" révèle qu’Unicef France a signé un partenariat avec L’Occitane, dont l’un des fournisseurs fait travailler des enfants

Publié Mis à jour
VIDEO. "Cash Investigation" révèle qu’Unicef France a signé un partenariat avec L’Occitane, dont l’un des fournisseurs fait travailler des enfants -
VIDEO. "Cash Investigation" révèle qu’Unicef France a signé un partenariat avec L’Occitane, dont l’un des fournisseurs fait travailler des enfants VIDEO. "Cash Investigation" révèle qu’Unicef France a signé un partenariat avec L’Occitane, dont l’un des fournisseurs fait travailler des enfants - ()
Article rédigé par France 2
France Télévisions

Le magazine a enquêté sur Unicef France et ses partenariats avec des multinationales. Celui passé avec la marque française de cosmétiques L'Occitane pose question : certains de ses savons sont fabriqués avec de l'huile de palme. Parmi ses fournisseurs, une plantation qui fait travailler des enfants… Extrait de "Entreprises, mécénat, associations : les liaisons dangereuses", une enquête de Gabriel Garcia, diffusée jeudi 20 octobre 2022 à 21h10 sur France 2.

Pour cette jeune Indonésienne vivant tout près d’une plantation qui approvisionne la marque de produits cosmétiques L’Occitane, le travail des enfants est un sujet de préoccupation majeur. Sous couvert d’anonymat, Anna (un prénom d’emprunt) répond aux questions du magazine "Cash Investigation" (replay) : "Il y a eu de grands incendies, notamment dans cette plantation. J’y étais pour mon travail et j’ai vu beaucoup d’enfants fuir pour se mettre à l’abri. J’étais étonnée, alors je leur ai demandé pourquoi ils n’étaient pas à l’école. Ils avaient entre 7 et 12 ans et ils m’ont répondu que non, ils n’y allaient pas parce qu’ils aidaient leurs parents."

Anna vit sur l’île de Sumatra, en Indonésie. Pour l'enquête, elle propose de postuler dans cette palmeraie dont le nom est EWF (Erasakti Wira Forestama) : "Je pars pour la plantation et je dormirai sur place", dit la jeune femme recrutée pour une semaine à l’essai. Elle doit acheter ou louer son équipement, l’employeur ne lui fournissant ni protections ni matériels. Pour atteindre la plantation, il faut rouler deux heures à scooter et aller bien au-delà des dernières routes goudronnées. Dans cette région humide, les plantes repoussent très vite au pied des palmiers…

Répandre du pesticide sans aucune protection

Anna porte une caméra cachée. Elle a été embauchée pour désherber. Ce sont en effet surtout des femmes qui s’occupent de cette tâche. Toutes sont équipées des mêmes réservoirs vétustes qui, une fois pleins, pèseront plus de 20 kg. Deux adolescentes rejoignent l’équipe d’Anna. Linda a 15 ans et travaille depuis ses 12 ans ; Intan a 13 ans et a elle aussi commencé à travailler à 12 ans, rapporte Anna.

Les deux jeunes filles récupèrent les pesticides auprès d’un contremaître de l’entreprise muni d'un casque quand elles ne portent chacune qu'un simple foulard. En Indonésie pourtant, les travaux dangereux sont interdits aux moins de 18 ans. Puis elles s’enfoncent sous les palmiers à huile. Les ouvriers ont des objectifs très précis à atteindre pour être payés. Chaque jour, ils doivent épandre 160 litres de pesticides, sans masque ni gant, sur une rangée de 2,5 kilomètres de palmiers. Pour Anna qui débute, le rythme est exténuant…  

> Droit de réponse
Elise Lucet a montré cet extrait à Adeline Hazan, présidente d’Unicef France : "Ça me consterne et même, ça me dégoûte de voir des gamines de 12 ans qui travaillent. C'est une évidence. Ça me révulse, d'autant plus que c'est l'ADN de l'Unicef que de lutter contre le travail des enfants", affirme-t-elle. D’autre part, L’Occitane a répondu par écrit à "Cash Investigation" : "Nous n’étions absolument pas au courant des allégations. Elles sont extrêmement graves et si elles étaient avérées, nous en sommes profondément choqués car elles ne correspondent en rien à nos engagements."

"Entreprises, mécénat, associations : les liaisons dangereuses", une enquête de Gabriel Garcia, diffusée jeudi 20 octobre 2022 à 21h10 sur France 2.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.