Urgences : de nouvelles fonctions pour les infirmiers ?

Parmi les annonces faites par la ministre de la Santé Agnès Buzyn lundi 9 septembre, les infirmiers vont pouvoir pratiquer certains gestes médicaux, comme faire des points de suture ou des radios.

FRANCE 2

Aux urgences, le métier de Valérie, infirmière au CHU d'Amiens (Somme) pourrait connaître une petite révolution. Son rôle pour le moment est d'accueillir les patients, les interroger sur leurs symptômes. Bientôt, l'infirmière pourrait prescrire une radio et ainsi faire gagner du temps au médecin.

Deux ans d'études supplémentaires

Pour l'infirmière, ce serait une évolution de carrière appréciée. "Ce serait une reconnaissance professionnelle aussi. Ça nécessite des protocoles et une formation. C'est deux ans d'études, après il faut voir s'il y a une revalorisation qui serait professionnelle, mais voir s’il y a une revalorisation financière", détaille Valérie Tonnelet, infirmière urgences au CHU d'Amiens. Pour acquérir de nouvelles compétences, les infirmiers devraient faire deux ans d'études supplémentaires, et ne rejoindraient pas les urgences avant 2023.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une infrmière s\'occupe d\'une patiente au service d\'urgence de l\'hôpital de Hautepierre, à Strasbourg (illustration).
Une infrmière s'occupe d'une patiente au service d'urgence de l'hôpital de Hautepierre, à Strasbourg (illustration). (OLIVIER MORIN / AFP)