Trottinettes électriques : à la rencontre des "juicers"

Savez-vous comment sont rechargées les trottinettes électriques ? C'est le job des "juicers", aussi appelés "chargeurs" ou "hunters". Mais leur profession est concurrencée par certaines méthodes douteuses.

Franceinfo

Ils sont les "chargeurs". Des personnes chargées de réalimenter les batteries des trottinettes électriques. Mounir Hamour en fait partie. Chaque jour, il en ramasse une centaine. "On prend soin des trottinettes. On les ramasse une fois déchargées. On les ramène à l'entrepôt, on les branche, puis il faut les déployer entre 4 heures et 7 heures du matin", détaille-t-il.

La mairie de Paris interpelle l'opérateur

Récemment, d'autres méthodes de recharge plus douteuses ont été découvertes. Comme à Paris, le 27 avril dernier. On voit sur une vidéo qu'un générateur à essence très puissant est utilisé pour charger une douzaine de trottinettes en même temps. Il dégage deux gaz toxiques : le monoxyde de carbone et le dioxyde de carbone. La mairie de Paris interpelle l'opérateur en question : "Nous souhaitons qu'il soit mis fin immédiatement à ce type de comportement, merci de nous donner très vite des explications et des garanties", a déclaré Emmanuel Grégoire, premier adjoint de la ville, sur Twitter. La plateforme a annoncé qu'elle changeait de prestataire.

Une femme sur une trottinette électrique, à Paris.
Une femme sur une trottinette électrique, à Paris. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)