VIDEO. Le chien, meilleur ami de l’homme ? Une évidence pour cette adolescente atteinte de crises de panique

À 16 ans, Julie est atteinte de violentes crises de panique. Ce qui l'aide plus que tout à surmonter ce trouble, c'est Liky, sa chienne.

Voir la vidéo
BRUT

Le chien est le meilleur ami de l’homme. Et ce n’est pas Julie qui clamera le contraire. Depuis son plus jeune âge, cette adolescente souffre de troubles du déficit de l’attention et de l’hyperactivité (TDAH), qui se traduisent, dans son cas, par de la spasmophilie, des crises de panique et de l’agoraphobie. Il y a trois ans, la jeune femme adopte un berger australien. Simple animal de compagnie au départ, Liky aide peu à peu Julie à surmonter son handicap et lui est aujourd'hui indispensable. Elle témoigne : "C’est grâce à elle que j’ai recommencé à sortir, parce qu’un chien il faut bien le promener. Et au lieu de me focaliser sur les gens, je me focalise sur elle […] après, aussi, le contact avec les gens se fait beaucoup plus facilement et beaucoup plus gentiment quand tu as un chien". Outre la compagnie qu’elle lui apporte, Liky est également d’une immense aide pour prévenir les crises de panique de Julie.

Un flair incroyable

Reconnu pour son intelligence, le berger australien possède de grandes capacités de concentration et d’assimilation. Très vite, Julie s’est aperçue que sa chienne pouvait prévenir ses crises. Elle raconte qu’à l’âge de 11 mois, son compagnon à quatre pattes a adopté un comportement inhabituel alors qu’elles se trouvaient dans un bus bondé. "Elle a compris direct que je n’étais pas bien. Elle m’a tirée la manche, a commencé à mettre sa tête dans ma main, s’est mise à pleurer, elle est venue sur mes genoux, c’était hyper mignon et ça m’a grave rassurée", se souvient-elle. Dorénavant, Julie peut anticiper de quinze minutes ses futures crises de spasmophilie grâce à sa chienne et peut donc les éviter. Les chiens peuvent, en effet, détecter des signes préalables auxquels les humains ne prêteraient pas attention comme le changement d’humeur, l’accélération du rythme cardiaque, le changement de fréquence entre les respirations ou les contractions musculaires. En 2016, Liky lui a même sauvé la vie. Alors que les deux inséparables sont sur une planche de surf, Julie perd conscience après un malaise, "Liky a compris tout de suite la situation et [l]’a sortie de l’eau." Aujourd’hui, Julie a repris confiance en elle et à même trouvé sa vocation : éducatrice canine.

VIDEO. Le chien, meilleur ami de l’homme ? Une évidence pour cette adolescente atteinte de crises de panique
VIDEO. Le chien, meilleur ami de l’homme ? Une évidence pour cette adolescente atteinte de crises de panique (BRUT)