Fongicide : deux millions d'abeilles tuées en trois jours en Occitanie

Régulièrement, les apiculteurs alertent sur une surmortalité anormale dans leurs ruches. Ils pointent souvent du doigt les pesticides. En Occitanie, l'un d'entre eux vient de perdre deux millions d'abeilles en trois jours.

France 2

Un tiers du rucher bio d'un apiculteur de Saux-et-Pomarède (Haute-Garonne) a été intoxiqué par un fongicide. Cela représente 24 ruches en tout. "Juste avant l'évènement, on avait des ruches vraiment pleines d'abeilles, en pleine production de miel", explique Nicolas Puech, apiculteur. Aujourd'hui, certaines ruches sont totalement vides. Intoxiquées, désorientées, les abeilles quittent le rucher ou meurent, alors qu'elles devraient être en pleine production actuellement. La perte de cet apiculteur est estimée à deux millions d'abeilles.

27 000 euros de préjudice pour l'apiculteur

Le mois dernier, Nicolas Puech transporte ses abeilles sur les terres d'un agriculteur, à la demande de ce dernier, afin de polliniser un champ de colza. Le céréalier va alors traiter un champ de blé à proximité des ruches. L'agriculteur avait pourtant signé un contrat dans lequel il s'engageait à ne pas traiter en présence d'abeilles. Il a utilisé un fongicide et l'intoxication des abeilles est reconnue. Le préjudice est estimé à 27 000 euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Abeille domestique butinant un capitule de tournesol.
Abeille domestique butinant un capitule de tournesol. (MAXPPP)