Environnement : comment protéger les chauves-souris ?

Elles ont beau avoir été pointées du doigt comme responsables de la pandémie de coronavirus, les chauve-souris demeurent une espèce protégée en France. Si bien que la justice a récemment empêché la construction d'un parc éolien dans le Morbihan. Le signe que la biodiversité peut parfois l'emporter sur la transition énergétique. 

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le métier de Laurent Arthur consiste à voler au secours des chauves-souris. Ce naturaliste est en quelque sorte l'ange gardien de ces créatures à la réputation sulfureuse. Depuis 35 ans, il sillonne le département du Cher pour étudier les colonies de chauves-souris. Souvent, ce sont les habitants qui lui signalent l'arrivée de nouveaux locataires sous leurs toits. Avoir des chauves-souris chez soi, c'est l'assurance d'être débarrassé des insectes nuisibles. 

L'éolienne, ennemie de la chauve-souris

Ces petites bêtes qui rendent service à l'homme sont pourtant menacées. Elles sont victimes de leur mauvaise image, mais aussi des politiques de développement durable mises en oeuvre. Laurent Arthur nous emmène au milieu des champs près de Bourges. Ces éoliennes, symboles des énergies renouvelables, représentent un réel danger pour les chauves-souris. "Quand elles volent à haute-altitude, la vitesse des pâles, qui paraît assez lente, dépasse les 200 kilomètres/heure. Les bêtes sont frappées directement par les pâles, ou la pression de l'air est tellement forte que ça les tue sans les toucher", explique Laurent Arthur. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une chauve-souris myotis danbentoni photographiée en septembre 2016.
Une chauve-souris myotis danbentoni photographiée en septembre 2016. (LEEMAGE / AFP)