Strasbourg : le gérant d'une droguerie offre 5 000 euros à la personne qui lui trouvera un repreneur

À Strasbourg (Bas-Rhin), le patron d'une droguerie est prêt à tout pour trouver un repreneur. Il a promis d'offrir 5 000 euros à la personne qui mettrait la main sur la perle rare.

FRANCE 3

C'est un commerce florissant pourtant menacé. À Strasbourg (Bas-Rhin), le gérant d'une droguerie désespère de pouvoir prendre sa retraite, faute de repreneur. Ce dernier est prêt à donner 5 000 euros à la personne qui l'aidera à trouver cette perle rare. Il n'en finit plus de vanter les mérites de son commerce. "Vous en avez marre de votre boulot ? Changez ! Plutôt qu'élever des chèvres, je ne sais pas où, ou d'ouvrir peut-être un restaurant et d'attendre le client, vous venez là ! Vous vous mettez devant le comptoir, il y a des gens qui sont là avant vous le matin à l'ouverture", lâche Jean-François Feldman.

Un fonds de commerce à 325 000 euros

Cet ébéniste de formation a acheté son commerce il y a 27 ans. Il l'a fait fructifier. D'ailleurs, pour lui, sa droguerie a un avenir tout tracé. Le fonds de commerce de sa boutique est estimé à 325 000 euros. "En 27 ans j'ai multiplié le chiffre d'affaires par trois. J'ai beaucoup d'idées pour le successeur, pour qu'il puisse multiplier le chiffre d'affaires encore", assure-t-il. Et les clients ne semblent pas prêts à déserter les lieux. "On trouve tout, de bonne heure jusqu'à tard le soir. C'est très agréable de ne pas avoir à courir en dehors de la ville, ce qui est de plus en plus nécessaire", s'enthousiasme une habituée.

Le JT
Les autres sujets du JT
À Strasbourg (Bas-Rhin), le patron d\'une droguerie est prêt à tout pour trouver un repreneur. Il a promis d\'offrir 5 000 euros à la personne qui mettrait la main sur la perle rare.
À Strasbourg (Bas-Rhin), le patron d'une droguerie est prêt à tout pour trouver un repreneur. Il a promis d'offrir 5 000 euros à la personne qui mettrait la main sur la perle rare. (FRANCE 3)