Vidéo On vous dit tout sur Reda Kateb

Publié Mis à jour
BRUT
Article rédigé par

Il a été clown au salon du camping-car avant d'obtenir ses premiers grands rôles, il emmène son chien sur tous les tournages... Toute la vérité sur Reda Kateb.

Il a été clown au salon du camping-car. Vrai ou faux ?

Reda Kateb : Vrai. J’en ai même fait un court métrage qui s’appelle Pitchoune. C’est extrêmement formateur. C’est sans filet et ça peut être parfois un peu difficile mais c’est très intéressant. 

Comme son personnage dans Les Promesses, il préfère les courgettes aux kebabs. Vrai ou faux ? 

Reda Kateb : Faux. Il y a des jours où j'aime bien manger des courgettes et d'autres où je mange des kebabs. C'est la joie du métier d'acteur.

Son chien l'accompagne toujours sur les tournages. Vrai ou faux ? 

Reda Kateb : Vrai. Il m'emmène partout où il va. Et j'ai entendu dire que quand il entend "moteur", il va se coucher dans son panier.

L'homme politique qui l'a le plus marqué, c'est Obama. Vrai ou faux ? 

Reda Kateb : Vrai, d'une certaine manière parce que "Yes we can", c'est un message qui a marqué beaucoup ma génération. Mais faux, en même temps, parce que dans mon enfance, c'était Laloë, le maire d'Ivry-sur-Seine, la ville où j'ai grandi, qui a le plus marqué mon enfance par ses actions. 

Il est né le même jour que Martin Luther King. Vrai ou faux ? 

Reda Kateb : Je ne savais pas, non. On ne me l'avait jamais dit. On m'avait dit que c'était la même date que Molière, le 15 janvier. Mais Martin Luther King, bien, bien. 

Isabelle Huppert est une excellente danseuse de tango. Vrai ou faux ? 

Reda Kateb : Vrai. Même si on n'a jamais dansé le tango mais au figuré, on pourrait dire que la danse qu'on mène, nos deux personnages dans le film, peut être, à certains moments, une forme de tango, ouais. 

Il a envisagé de devenir prof de maths. Vrai ou faux ?

Reda Kateb : De maths ? Faux. Absolument faux. J'ai arrêté les maths en 3e, je crois, 4e ou 3e. À un moment, j'ai pensé peut-être à devenir prof de français. Je n'y pense plus aujourd'hui, mais peut-être qu'un jour je donnerai des cours de théâtre. Je trouve que la transmission, c'est une chose qui pourrait me plaire à un moment.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.