Vidéo Dans son film "Pleasure", elle montre la réalité de l'industrie du porno

Publié
BRUT
Article rédigé par

Elles montrent de façon crue la réalité de l'industrie porno avec leur film Pleasure. Brut a rencontré la réalisatrice Ninja Thyberg et l'actrice Sofia Kappel. "Pleasure", le film de Ninja Thyberg, à voir en salle à partir du 20 octobre.

En 2013, Ninja Thyberg réalise un court métrage sur l'industrie du porno en Suède. Aujourd'hui, elle sort son premier long métrage : "Pleasure". "Au début, je voulais faire un film sur le porno, maintenant, je le vois plutôt comme une étude des structures patriarcales qui existent dans tous les secteurs. J'utilise l'industrie du porno plutôt comme une toile de fond, presque comme une métaphore de la condition des jeunes femmes dans un monde dominé par les hommes", raconte Ninja Thyberg. Le rôle principal est incarné par Sofia Kappel, dont c'est le premier rôle au cinéma. "Je me sentais en sécurité, et Ninja est une femme, je pense que ça aurait été complètement autre chose avec un réalisateur masculin", estime l’actrice.

Montrer une réalité à laquelle très peu de gens ont accès

Pour dénoncer le "male gaze" du porno classique, Ninja Thyberg filme ses scènes d'une façon inédite. "On inverse la caméra, on prend un angle différent pour montrer ce que l'actrice voit à ce moment-là, tout ce qu'il se passe en dehors du cadre traditionnel des films pornos. Je voulais que le public voit à travers les yeux du personnage", confie-t-elle. De cette manière, la réalisatrice ne veut pas apporter de jugement mais montrer une réalité à laquelle très peu de gens ont accès. "Je pense que c'est un super moyen, surtout pour les jeunes, de s'auto-éduquer, pour avoir des relations plus saines, et pas toxiques et destructrices", conclut la cinéaste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.