Vacances : l'âge d'or des colonies, très appréciées par les enfants

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Vacances : l'âge d'or des colonies, très appréciées par les enfants
France 2
Article rédigé par
N.Lemarignier, N.Berthelot - France 2
France Télévisions

Les colonies de vacances sont de retour après une année blanche, la faute au Covid-19. Retour sur leurs plus belles années, de l'après-guerre aux années 60. 

Un dernier au revoir sur le quai de la gare Saint-Lazare (Paris) en 1960, et des enfants tout sourire : c'est l'heure du départ en colonie de vacances. L'âge d'or a lieu entre 1945 à 1965, avec une hausse fulgurante de la fréquentation. 150 000 enfants sont partis au grand air en 1945, plus d'un million en 1956. Les parents sont principalement des citadins issus des classes populaires ou des classes moyennes. 

Un bol d'air pour les enfants 

Dans le train, en attendant le départ, les enfants lisent Rallye Jeunesse, un magazine édité par le mouvement des jeunesses chrétiennes. Associations catholiques, communistes, mairie, caisses d'allocations familiales, une profusion d'organisations et de collectivités assurent alors le succès des colonies de vacances. Programme de la journée ? "D'abord on se lève, on fait l'aération des lits, ensuite on va au petit-déjeuner, et ensuite c'est le temps libre avec les ateliers", confie un enfant. Après la pénurie de la guerre, les colonies de vacances font du bien aux enfants : ils y sont bien nourris et échappent au stress de la ville. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.