Plongée : un masque intégral pour mettre la tête sous l'eau

Depuis quelques temps dans le monde de la plongée, un masque intégral a fait son apparition. Un design moderne et de nombreux atouts qui séduisent les particuliers.

France 2

Boire la tasse avec un tuba, manque d'hygiène, masque embué... Autant de freins à la balade aquatique. Pour y parer, un masque tout-en-un a été créé. Un masque intégral, aux couleurs fluorescentes, pour plonger la tête dans l'eau. "Pour la vision, c'est super, mais pour la respiration moins, j'ai l'impression d'étouffer un peu" raconte une testeuse à la plage. Avec 200 millions de personnes qui pratiquent la plongée dans le monde, le marché a un potentiel énorme. Vendu par plusieurs marques, ce masque est identique, mais son prix, par contre, varie, du simple au quadruple, de 24.99 à 100 €.

60 prototypes et plus de 18 mois de travail

Le premier d'entre eux est né dans un centre d'innovation à Hendaye (Pyrénées-Atlantiques). Son concepteur a travaillé cinq ans avec son équipe de 60 personnes. Ils ont fabriqué en tout plus de 60 prototypes faits de bric et de broc, appelé des "monstres". Le produit fini, lui, a nécessité 18 mois supplémentaires de travail, notamment de design, avant d'être commercialisé.

Si elle est dissimulée, la technique est bien là : la respiration se fait normalement. L'air inspiré rentre par un tube au centre du masque, tandis que l'air expiré, lui, ressort par un autre chemin sur les côtés du masque. Pour Christophe Hilpert, plongeur, ce masque a beaucoup d'atouts "il n'y a pas besoin de faire de dissociation bucco-nasale, ce qui est un gros plus pour les enfants" . Mais s'il est design et fonctionnel, le masque intégral ne fait pas encore l'unanimité du côté des professionnels, fidèles au duo masque et tuba.

Le JT
Les autres sujets du JT