Les stations de ski enregistrent des taux d'occupation en nette hausse pour les vacances de Noël

La semaine du Nouvel An affiche une augmentation de 14% du nombre de réservations, selon l'Observatoire national des stations de montagne.

Des skieurs à la station de Super Besse (Puy-de-Dôme) le 29 décembre 2018.
Des skieurs à la station de Super Besse (Puy-de-Dôme) le 29 décembre 2018. (MAXPPP)

Les cimes enneigées séduisent de plus en plus de vacanciers pour les fêtes. Les stations de ski françaises ont enregistré des taux d'occupation en nette hausse lors des vacances de Noël, avec une seconde semaine affichant une augmentation de 14% du nombre de locations par rapport à 2017, indique, jeudi 3 janvier, l'Observatoire national des stations de montagne (OSM).

Pour la semaine de Noël, les taux d'occupation "ont atteint en moyenne 81%", soit une augmentation de 3 points en un an, détaille l'OSM. Pour effectuer son étude, l'observatoire s'est appuyé sur un échantillon de "240 000 lits représentatifs du marché de la montagne". Mais la semaine qui satisfait le plus les professionnels est celle du Nouvel An, durant laquelle les taux d'occupation moyens enregistrés ont atteint 85%, soit 10 points d'augmentation par rapport à 2017.

Des disparités selon les massifs

La semaine de Noël a été plus fructueuse dans les Alpes du Nord, où "près de 90%" des logements proposés étaient occupés, contre 86% pour celle du Nouvel an.

"Phénomène inverse" dans les Pyrénées, où l'hébergement locatif a davantage progressé lors de cette dernière semaine, "avec des taux d'occupation de 94%", relève l'OSM, qui constate "des situations variées selon les massifs et les types d'hébergement". Les chiffres de la semaine de Noël ont en revanche été "légèrement moins performants" qu'en 2017 dans les Pyrénées, avec 85% de logements occupés.

"Dans les stations sud-alpines, la semaine du Nouvel an affichait des taux d'occupation de près de 79% en moyenne pour l'ensemble des hébergements locatifs", conclut l'observatoire.