Gaspillage alimentaire : les restaurants collectifs appelés à prendre des mesures

Après les supermarchés, les cuisines collectives privées ont désormais l'interdiction de jeter les invendus. Chaque année, près de 10 millions de tonnes de nourritures partent à la poubelle en France. 

FRANCE 2

Chaque année en France, c'est près de 10 millions de tonnes de nourritures encore consommables qui sont gaspillées, soit 150 kilos par an et par habitant. Désormais, comme tous les restaurants collectifs privés, une cantine située dans le quartier de la Défense (Hauts-de-Seine) a l'obligation de lutter contre le gaspillage alimentaire. La clef est de changer les comportements. Sur les 800 à 1 000 couverts servis dans l'entreprise, une centaine de kilos finissaient par jour à la poubelle, contre 80 aujourd'hui. "Il y a 50% de retour plateaux qui restent et 50% en production", détaille Martine Baruch, d'Allianz France et présidente de l'association La Défense des aliments.   

Un travail avec des associations   

Comme l'assureur Allianz, 15 autres entreprises ont déjà pris des mesures pour réduire leurs déchets alimentaires. Rien que sur le secteur de La Défense, c'est six à neuf tonnes de nourritures qui sont jetées quotidiennement. Les cantines privées qui préparent plus de 3 000 repas par jour devront aussi travailler avec les associations. 

Le JT
Les autres sujets du JT
(MYCHELE DANIAU / AFP)