Fermeture des bars : un secteur en détresse

La fermeture des bars en raison de l'épidémie de coronavirus plonge gérants et producteurs dans une situation très difficile. Les stocks s’accumulent, et des licenciements pourraient avoir lieu.

France 2

C’est toute une filière qui fait face à de réels soucis. Depuis l’annonce de la fermeture des bars en raison de l’épidémie de coronavirus en France, les gérants doivent adapter leur fonctionnement. Ils ne commandent plus pour un mois mais pour une semaine. La demande est forcément moins forte et cela engendre de graves conséquences sur l’économie des producteurs de boisson.

65% de chiffre d’affaires en moins

Du côté de Lille (Nord), certains producteurs voient leur chiffre d’affaires chuter jusqu’à 65%. C’est le cas pour Maxime Wolf, fondateur de Cidre Mauret, qui se refuse pour le moment à licencier et se dit prêt à quitter son local ou même "vendre la voiture" s’il le faut pour sauver son entreprise. Directeur de Général Sodiboissons, Laurent Pecqueur réclame, lui, "des suppressions de charges et globalement des prises en charge de loyers" pour que les distributeurs puissent tenir. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un bar ferme à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 26 août 2020.
Un bar ferme à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 26 août 2020. (THEO GIACOMETTI / HANS LUCAS / AFP)