Cet article date de plus d'un an.

Covid-19 : les aides aux PME pourraient durer jusqu'en 2022 dans certains secteurs

Publié Mis à jour
griset
France 2
Article rédigé par
C. Roux - France 2
France Télévisions

Alain Griset, ministre délégué chargé des petites et moyennes entreprises (PME), est l'invité des "4 Vérités" de France 2 mardi 25 mai.

Les grandes surfaces veulent maintenir les soldes le 23 juin, les indépendants veulent les décaler au 15 juillet. "On réfléchit encore et on réfléchit par rapport à ce qui a été fait l'an dernier. Le report n'a été positif que dans les zones de vacances" en 2020, explique Alain Griset dans les "4 Vérités" mardi 25 mai.

Pour les aides à partir de juin, "elles seront de maximum 8 000 euros pour les entreprises de moins de 50 salariés et de moins d'un million d'euros de chiffres d'affaires", précise le ministre délégué chargé des petites et moyennes entreprises (PME).

S'agissant de la consommation, "il y a eu une envie des consommateurs de retrouver leurs commerçants et réciproquement. Ça marche plutôt bien, selon les informations que l'on a. Un vrai boom est prévu", se réjouit-il. "Les restaurateurs devraient tous rouvrir. Ceux qui ne veulent pas le faire ont tort", estime-t-il.

Décision d'ici le 15 juin pour les discothèques

"Nous continuerons d'accompagner financièrement les entreprises jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de restrictions. Dans certains secteurs, c'est envisageable que des aides durent jusqu'en 2022", prévient Alain Griset.

"Il y a eu beaucoup moins de licenciements que prévu : 300 000 contre 900 000. L'objectif est d'éviter les faillites pour éviter les licenciements", assure le ministre des PME.

"Pour les boîtes de nuit, on va essayer de trouver des solutions pour danser cet été dans de bonnes conditions sanitaires. On leur donnera une perspective avant le 15 juin", promet Alain Griset.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.