Covid-19 : le pass sanitaire dans les restaurants "est en discussion avec Bercy" mais "aucune date n'a été retenue", rapporte Didier Chenet

Le président national du GNI anticipe déjà les aides nécessaires si la clientèle venait à être dissuadée.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Didier Chenet, le président du Groupement national des indépendants (GNI) de l'hôtellerie-restauration, était l'invité de franceinfo mardi 3 mars.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Le pass sanitaire dans les restaurants "est en discussion avec Bercy", a expliqué jeudi 8 juillet sur franceinfo Didier Chenet, président national du GNI, le Groupement national des indépendants de l’hôtellerie et de la restauration. "Aucune date n'a été retenue".

Cette mesure "va constituer une contrainte supplémentaire pour les professionnels comme pour les clients".

"Si ce pass sanitaire doit être une alternative à une éventuelle fermeture de nos établissements, voire la remise en place de jauges, bien évidemment nous donnerons notre accord."

Didier Chenet, président national du GNI

à franceinfo

"Il restera à voir les modalités d'application parce que notre clientèle n'est pas constituée que d'adultes, nous avons aussi des enfants", a-t-il souligné. Le contrôle des pass sanitaires ne sera pas toujours facile à mettre en place "pour les professionnels."

Si le pass sanitaire est mis en place dans les restaurants, "il faudra évaluer l'impact économique et voir les aides". Le risque d'avoir moins de clients n'est pas négligeable, selon lui : "Vous ne décidez pas forcément 24 heures ou 48 heures ou plusieurs jours avant" d'aller au restaurant. "Quand on est en vacances, on décide à midi."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Restauration, hôtellerie, sports, loisirs

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.