Couvre-feu : les horaires d'ouverture se resserrent pour les bars et restaurants du Bas-Rhin

Ces établissements ne pourront plus ouvrir désormais qu'entre 11h et 15h puis entre 18h et 20h30.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des cafetiers rangent leur mobilier de terrasse dans le centre ville de Strasbourg le 24 octobre peu avant minuit l'heure de mise en application du couvre-feu. (JEAN-MARC LOOS / MAXPPP)

La préfecture de Bas-Rhin a annoncé lundi 26 octobre de nouvelles mesures plus strictes pour les bars et restaurants, rapporte France Bleu Alsace. Ils ne pourront ouvrir qu'entre 11h et 15h puis entre 18h et 20h30.

"On a décidé de définir des horaires, l'idée c'est d'éviter les contacts sociaux", a expliqué la préfète Josiane Chevalier qui pointe du doigt des terrasses bondées ce week-end, une concurrence déloyale dit-elle entre les bars fermés et les restaurants. "Les bars qui ont des activités annexes ne peuvent ouvrir que pour les activités annexes, pas pour servir des boissons", a précisé la préfète. Les établissements concernés par ces mesures seront accompagnés par l'Etat, insiste la préfecture.

Des mesures mal comprises par les gérants de bars et de restaurants

Ces nouvelles annonces ont été mal accueillies par de nombreux restaurateurs que France Bleu a rencontrés : "On a l'habitude d'être ouvert toute la journée, là on va perdre 50% de notre chiffre d'affaires, j'ai du mal à digérer l'info", regrette Yoann Abitbol, chef du restaurant Bistrot et chocolat à Strasbourg.

Pour Roger Sengel, le président de l'UMIH l'Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie dans le Bas-Rhin : "Le débit de boissons n'existe plus pendant cette période. Aucun touriste ne pourra boire une bière durant cette période, même dans un restaurant. Une assiette de jambon et de fromage ce n'est pas suffisant. On espère que les choses reviennent le plus vite possible à la normale." Les pâtisseries et salons de thé ne sont pas concernés par ces mesures.

Les décisions prises par la préfecture interviennent alors que la situation sanitaire se dégrade rapidement et fortement dans le Bas-Rhin et quelques jours après l'annonce du couvre-feu en vigueur entre 21h et 6h pour les habitants.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.