Annonces d'Emmanuel Macron : le couvre-feu, un coup de massue pour les restaurateurs

Le couvre-feu annoncé par Emmanuel Macron le 14 octobre en direct de France 2 est censé permettre aux restaurants de rester ouverts jusqu'à 21 heures. Pourtant, sans le service du soir, la profession redoute un véritable gouffre financier.

France 3

Le mercredi 14 octobre marquait l'une des dernières soirées en terrasse en région parisienne et dans huit métropoles du pays. Les clients de l'Eden Rock, un bar-restaurant lyonnais, l'ont appris en écoutant le discours d'Emmanuel Macron, en direct de France 2. Après un instant de stupeur, ils comprennent cette mesure de restriction. "Comme il le dit, c'est un engagement collectif donc il faut tous y mettre un petit peu du sien, puis on verra ce que ça donnera", estime un client. Guillaume Camivet, le directeur de l'établissement, lui, pense immédiatement au gouffre financier : cette annonce est un véritable coup de massue. "Je perds mon travail là", souffle-t-il.

Maintien du chômage partiel à 100% jusqu'à décembre

Le président de la République a promis d'accompagner les restaurateurs. Le chômage partiel sera maintenu à 100% jusqu'à la fin de l'année et l'accès au fonds de solidarité pourrait être élargi, des annonces qui laissent la profession dubitative. "Dans les écrits et la réalité, ça n'existe pas", déplore Bernard Marty, président de l'UMIH des Bouches-du-Rhône.

Le JT
Les autres sujets du JT
Annonces d\'Emmanuel Macron : le couvre-feu, un coup de massue pour les restaurateurs
Annonces d'Emmanuel Macron : le couvre-feu, un coup de massue pour les restaurateurs (FRANCEINFO)