"Peau d’Âne" de Jacques Demy adaptée sur les planches pour la réouverture du théâtre Marigny

Après cinq années de fermeture pour travaux, le théâtre Marigny a rouvert ses portes mercredi 14 novembre. Pour l'occasion, débutaient les représentations de Peau d'Ane, adaptation sur les planches du film culte de Jacques Demy, sorti en 1970.

\"Peau d’Ane\" est à voir à Paris au théâtre Marigny jusqu’au 17 février 2019.
"Peau d’Ane" est à voir à Paris au théâtre Marigny jusqu’au 17 février 2019. (ANNE CHEPEAU / RADIOFRANCE)

Il était fermé depuis cinq ans pour travaux. A Paris, le théâtre Marigny, situé à deux pas des Champs-Élysées, a réouvert ses portes mercredi 14 novembre. Nouveau théâtre musical de la capitale, Marigny a débuté sa saison avec Peau d’Âne, une adaptation pour la scène du film culte de Jacques Demy.

Un univers fidèle au film

C’est dans une forêt féerique qu’évolue la vingtaine d’artistes présents sur scène, accompagnés dans la fosse de huit musiciens, soutenus par un orchestre symphonique préalablement enregistré. Michel Legrand, qui avait composé la musique du film de Demy, a allongé un peu certains thèmes. Mais la musique est bien celle que des générations de spectateurs ont chanté ou fredonné."J'ai utilise les mêmes thèmes, j'ai utilisé le même style, le même esprit, s'enthousiasme le compositeur. Comme si Demy était à côté de moi et me disait 'Attention ! Non, non, non, là il y a la fée !""

Fidélité à la musique, mais aussi à l'univers de Jacques Demy. Tout est là : les royaumes bleu et rouge, les robes couleur du temps, de la lune, du soleil. Et bien sûr la peau d’âne. Un univers poétique mais aussi décalé : le metteur en scène a repris certains clins d’œil du film, en a ajouté quelques autres comme cette trottinette sur laquelle s’enfuit la princesse, jouée par Marie Oppert.

Après une éclipse de cinq ans pour rénovation, le théâtre Marigny a rouvert ses portes avec la première version scénique du film \"Peau d\'Âne\";
Après une éclipse de cinq ans pour rénovation, le théâtre Marigny a rouvert ses portes avec la première version scénique du film "Peau d'Âne"; (JULIEN BENAMOU)

Sa présence, sa fraîcheur et son talent vocal font même oublier l’inoubliable Catherine Deneuve. "C'était évidemment un défi, confie la jeune comédienne. Il fallait à la fois s'inspirer du film qui a tant marqué les esprits, de Catherine Deneuve dont j'ai beaucoup regardé le film pour essayer de m'inspirer, et en même temps adapter à soi, à sa propre personnalité. Essayer de créer quelque chose de nouveau au théâtre."

Si cette adaptation scénique mérite encore quelques ajustements, le public est d’ores et déjà conquis, tout comme Agnès Varda, qui fut l’épouse de Jacques Demy : "Jacques aurait été heureux, explique la réalisatrice. Les paroles sont assez formidables, la musique est bien. Et Michel [Legrand] a adapté la musique pour le spectacle : il a adapté des plages sonores avec des ballets pour compenser les choses du film qu'on ne pouvait pas montrer. La princesse a une voix magnifique, tellement jolie... c'est tellement émouvant. C'est un film qui vit et qui revit autrement, une sorte de variation du film". Peau d’Ane est à voir à Paris au théâtre Marigny jusqu’au 17 février 2019.

"Peau d’Âne" de Jacques Demy adaptée sur les planches pour la réouverture du théâtre Marigny - reportage Anne Chépeau
--'--
--'--