Pas-de-Calais : les phoques menacés par les canons

Dans le Pas-de-Calais, un phoque a été retrouvé mort, tué par balle. L'ONG Sea Shepherd promet 10 000 € à quiconque pourra lui fournir des informations quant à l'identité des tueurs.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Des phoques pris pour cible sur la côte d'Opale (Pas-de-Calais). Depuis le début de l'année, trois mammifères ont été tués, battus d'un coup de fusil ou roués de coups, comme ces phoques retrouvés morts il y a quelques jours sur la plage du Touquet (Pas-de-Calais). Les associations de défense des animaux portent plainte, une enquête est ouverte. L'ONG Sea Shepherd, elle, a décidé de frapper fort en offrant 10 000 € à quiconque permettra de retrouver les coupables.

Des pêcheurs mécontents ?

"On est face à des actes de cruauté qui nous font bondir. Ce n'est pas la première fois que nous faisons face à des phoques morts, blessés ou victimes d'actions humaines. Là, nous sommes face à une situation extrême", déclare Jean Bottequin, de l'association Sea Shepherd Nord. En janvier dernier, un phoque a été retrouvé mort avec une décharge en pleine tête. Lors de l'autopsie sur la radio de son crâne, des dizaines d'impacts de plombs. Les chasseurs sont pointés du doigt. Dans le viseur des enquêteurs se trouvent également des pêcheurs mécontents de la consommation de poisson des phoques de la côte. Les pêcheurs réfutent ces accusations. Porter atteinte aux phoques peut coûter jusqu'à un an d'emprisonnement et 15 000 € d'amende.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un phoque, abattu sur une plage du pas-de-Calais.
Un phoque, abattu sur une plage du pas-de-Calais. (FRANCE 3)