Métiers : les femmes peuvent tout faire

Ce mercredi 8 mars est la journée internationale du droit des femmes. Les thèmes cette année : le travail. Les caméras de France 2 ont suivi deux femmes qui ont choisi des métiers dits masculins.

France 2

L'une est plombier chauffagiste, l'autre maréchal-ferrant. Des noms de métiers masculins que ces deux jeunes femmes se sont approprié des milieux où on ne les attendait pas. La preuve chez le fournisseur de pièces détachées de Céline Chapelle, plombier : elle est la seule cliente. "On n'a pas beaucoup de femmes, je crois que c'est la seule ici ! On n'a que des hommes. Mais l'approche, elle est la même", explique Christophe Perez, commercial. Il ajoute que "c'est au niveau du client que ça doit être plus difficile". "Même pas", répond Céline.

Des métiers physiques

Quand il faut transporter une pièce un peu lourde, elle trouve de solutions. Les mêmes que celles de ses collègues masculins. "Si vraiment c'était trop pénible, je demande à un collègue. Eux, ils font la même chose !", explique Céline. Pliée en deux, le pied d'un cheval calé entre les genoux, manipulant des fers brulants qu'elle doit ajuster, Patricia Cazeaux n'a pas choisi la facilité. "A la fin de la journée, des fois, on a un peu mal partout !", confie le maréchal-ferrant. Autrefois fonctionnaire au bas de l'échelle, elle a préféré une vie indépendante au service des chevaux.

Le JT
Les autres sujets du JT