Maires : le gouvernement envisage des formations systématiques

Les élections municipales auront lieu les 15 et 22 mars 2020. Face à la crise des vocations, une loi présentée mercredi 17 juillet propose une meilleure formation pour les nouveaux maires.

FRANCE 2

Un village avec de vieilles bâtisses dont certaines ont déjà menacé de s'écrouler. Pour Brigitte Monnet, maire de Val-Sonnette dans le Jura, les problèmes juridiques sont devenus trop complexes. Récemment elle a dû gérer seule la démolition d'une maison abandonnée que son propriétaire refusait de détruire. Pour cette ancienne infirmière, la décision a été difficile à prendre faute de connaissance juridique. La maire a donc décidé de prendre les devants.

Des formations bientôt obligatoires ?

Depuis deux ans, avec d'autres élus jurassiens, elle se forme aux aléas de la fonction. Vingt heures de cours dans l'année, 500 € la journée, financée par le fonds de formation des élus. Ils se forment à la gestion, au droit et plus étonnant, à la retouche photo. Le but est d'embellir leur journal municipal, cela fait aussi partie de leur mission. Au quotidien, face à toutes leurs responsabilités, certains maires se sentent un peu perdus. Si ces cours ne sont pas obligatoires aujourd'hui, le gouvernement envisage de multiplier ce type de formation et de les rendre systématiques pour tous les nouveaux élus, en imposant trois jours en début de mandat.

La mairie de Marseille le 19 mars 2014 (illustration).
La mairie de Marseille le 19 mars 2014 (illustration). (BORIS HORVAT / AFP)