Made in France : les orfèvres de la laine

Des plaids, des écharpes ou encore des couvertures sont confectionnés dans le Vaucluse depuis 210 ans : direction la manufacture familiale de Brun de Vian-Tiran, à L'Isle-sur-la-Sorgue.

FRANCE 2

Des écharpes en cachemire ou des plaids bien chauds même en plein cœur de l'été : les clients se laisseraient bien tenter. Ces produits de luxe sont fabriqués dans une manufacture du Vaucluse, restée dans la même famille depuis huit générations. Brun de Vian-Tiran est le dernier lainier de France. Fondée en 1808, l'entreprise est toujours restée fidèle à la commune de L'Isle-sur-la-Sorgue. En effet, malgré la crise de 1929 et l'arrivée de la grande distribution, ses dirigeants n'ont jamais voulu délocaliser. Pour s'en sortir, ils ont du sans cesse innover, comme avec les couvertures en mohair.

Entre 10 et 500 euros le kilo de fibres

Le virage du luxe est amorcé dans les années 1960 : d'un produit de consommation, la couverture devient un objet de décoration vendue pour certaines jusqu'à 2 000 €. Des fibres du monde entier négociées entre 10 et 500 euros le kilo sont stockées dans le hangar de matières premières. Quarante-cinq salariés travaillent pour la manufacture, et occupent 15 métiers différents, dont certains très anciens, comme celui d'épinceteur. Avec plus de 2 000 points de vente dans le monde et 10 millions de chiffre d'affaires, l'entreprise reste plutôt connue des professionnels de l'hôtellerie et a de beaux jours devant elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Tissu en laine traité à la manufacture de Brun de Vian-Trian, à L\'Isle-sur-la-Sorgue, dans le Vaucluse.
Tissu en laine traité à la manufacture de Brun de Vian-Trian, à L'Isle-sur-la-Sorgue, dans le Vaucluse. (FRANCE 2)