Les antalgiques ne sont plus en vente libre dans les pharmacies

Il est désormais nécessaire d'obtenir une validation du pharmacien pour se procurer de l'ibuprofène ou du paracétamol. 

L'ibuprofène ou encore le paracétamol changent de place dans les pharmacies à partir du mercredi 15 janvier. Ces médicaments jusqu'alors en libre-service se retrouvent derrière le comptoir. Pour y accéder, il faudra donc passer par le pharmacien et obtenir sa validation. "C'est une mesure de précaution, pour qu'on puisse donner un conseil au moment où les personnes ont besoin de doliprane", précise Jean-David Adida, docteur en pharmacie. En revanche, nul besoin de se munir d'une ordonnance pour les obtenir.

Limiter les risques d'effets secondaires

En cause, une prise parfois trop régulière de ces médicaments, qui n'est pas sans danger pour la santé. "Le Doliprane et tous les paracétamols en général ont des effets secondaires sur le foie s'ils sont pris à des doses importantes. C'est pour ça que l'Agence du médicament (ANSM) a préféré qu’ils soient placés derrière le comptoir".

Le JT
Les autres sujets du JT
Plusieurs médicaments, dont le Doliprane, ne seront plus en accès libre dans les pharmacies à partir du 15 janvier 2020. (Photo d\'illustration)
Plusieurs médicaments, dont le Doliprane, ne seront plus en accès libre dans les pharmacies à partir du 15 janvier 2020. (Photo d'illustration) (PASCAL DELOCHE / GODONG / PHOTONONSTOP / AFP)