L'intelligence artificielle menace tous les métiers, mais pas au même moment.

L'intelligence artificielle ne menace pas que les emplois non qualifiés, elle menace aussi les emplois des cadres, selon une étude.

FRANCEINFO

L'étude de l'institut Brookings, un think tank américain, vient d'être publiée. Son sous-titre est clair : les employés les plus éduqués et les mieux payés seront les plus exposés à l'intelligence artificielle à court terme. Dans l'étude, ceux qui ont le niveau bac vont être quatre fois plus impactés qu'au niveau collège.

L'intelligence artificielle est utilisée actuellement pour la prise de décision et l'analyse, donc elle peut remplacer les métiers du marketing, du droit, de l'analyse financière ou de la radiologie.

Métiers manuels à long terme

Mais il n'y aura pas de suppressions d'emplois pour autant. Les ordinateurs vont aider les avocats ou les radiologues.

Et dans les métiers du transport ou de la logistique, la technologie n'est pas encore au point pour remplacer les humains. Mais quand elle sera au point, 50% des emplois pourront être remplacés par des ordinateurs ou des systèmes automatisés, surtout dans les métiers de la manutention ou de la livraison.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'arrivée de robots constitue une révolution dans les usines automobiles. Exemple dans une usine Toyota au Japon.
L'arrivée de robots constitue une révolution dans les usines automobiles. Exemple dans une usine Toyota au Japon. (TOSHIFUMI KITAMURA / AFP)