Yvelines : les détenus de la prison du Bois-d'Arcy réparent les jouets d’occasion

Publié Mis à jour
Yvelines : les détenus de la prison du Bois-d'Arcy réparent les jouets d’occasion
FRANCE 3
Article rédigé par
J. Lonchampt, T. Guéry, C. Apiou - France 3
France Télévisions

À la veille de Noël, direction la prison de Bois-d’Arcy (Yvelines) en région parisienne, où certains détenus restaurent des jouets d’occasion. Grâce à cet atelier, trois hommes préparent leur réinsertion. C'est une parole rare, dans un lieu difficilement accessible.

Derrière les barbelés, l’avenir est souvent rempli d’incertitude. En prison, les jours se comptent et se ressemblent, et parfois les condamnés se posent cette question : comment préparer l’après ? À la maison d’arrêt de Bois-d’Arcy (Yvelines), en région parisienne, il y a 960 détenus. C'est quasiment deux fois plus que la capacité d’accueil prévue. Certains trouvent une place en atelier. Un travail 5 jours sur 7 que les détenus pourront valoriser à leur sortie.

"S’occuper un maximum"

L’un d’entre eux, qui souhaite rester anonyme, est incarcéré depuis 44 mois. Chaque jour, il répare des dizaines de jouets d’occasion. Il est autorisé à quitter sa cellule pour retrouver ses outils et tenter d’oublier son quotidien. "C’est une grande respiration. Le plus important lorsqu’on est en prison, dit-il, c’est de s’occuper un maximum." Ici, 4 détenus récupèrent des jouets d’associations et de particuliers, destinés à la benne, pour les reconditionner. L’initiative est menée par deux amis, dont Jacques Grimont, cofondateur de l’atelier Yoti, qui chaque jour retrouve ses salariés derrière les portes de la prison. L’activité de l’atelier doit continuer après les fêtes. Dans les prochaines semaines, deux détenus supplémentaires pourraient renforcer les effectifs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.