VIDEO. Au Brésil, une vague d’arrestations pour lutter contre les violences faites aux femmes

Parmi elles, plus de 280 personnes ont été arrêtées pour des faits de violence domestique et plus de 40 personnes pour féminicides.

BRUT

Une opération nationale

Selon le ministère de la Sécurité Publique brésilien, près de 3000 personnes soupçonnées d’avoir commis ou planifié des homicides, en grande partie des féminicides, ont été arrêtées le vendredi 24 août dans tout le Brésil. Cela a eu lieu dans le cadre d’une opération nationale de lutte contre les violences faites aux femmes. "C’est l’une des formes de violence les plus lâches que l’on puisse faire aux femmes", a déclaré le ministre de la Sécurité publique Raul Jungmann, lors d’une conférence de presse.

Une femme assassinée toutes les 90 minutes

Ces arrestations interviennent après l’affaire des images de vidéosurveillance qui ont secoué le Brésil cet été : elles montrent une jeune femme battue par son mari. Le même soir, la jeune Brésilienne avait fait une chute mortelle du quatrième étage de son immeuble. "La société a sa part de responsabilité. C'est notre devoir à tous. Nous avons une loi pour nous protéger. Nous ne pouvons jamais accepter ce genre de violence. Plus jamais", avait alors réagi Cláudia Dematté, de la police dédiée aux femmes.

Le Brésil est le cinquième pays au monde où les femmes sont les plus tuées en raison de leur sexe. Une femme y est assassinée toutes les 90 minutes.

VIDEO. Au Brésil, une vague d’arrestations pour lutter contre les violences faites aux femmes
VIDEO. Au Brésil, une vague d’arrestations pour lutter contre les violences faites aux femmes (BRUT)