Un Américain a passé 23 ans en prison… pour un crime qu’il n’a pas commis

Innocenté depuis le mois d’octobre, Lamonte McIntyre a été victime d’une importante erreur judiciaire.

23 ans. C’est le temps qu’a passé l’Américain Lamonte McIntyre en prison pour le meurtre de deux jeunes dealers présumés, Donald Ewing et Doniel Quinn, tués par balle au Kansas dans la nuit du 15 avril 1994. Sur la base de deux témoignages, Lamonte McIntyre, alors âgé de 17 ans, est arrêté, emprisonné et condamné deux fois à perpétuité. Le problème, c’est qu’il est innocent.

Accumulation de fautes et de négligences

Son dossier présente plusieurs failles, parmi lesquelles d’innombrables fautes et négligences. Roger Golubski, détective en charge de l’enquête, aurait notamment omis de rédiger bon nombre de rapports corroborant les faits. D’autre part, la procureure de l’affaire, Terra Morehead n’aurait pas tenu compte du changement de version des deux seuls témoins oculaires qui avaient servi à accuser Lamonte McIntyre dans un premier temps. De plus, elle aurait entretenu une relation intime avec le juge J. Dexter Burdette, en charge de l’affaire, créant un conflit d’intérêts.

Et ça ne s’arrête pas là. L’avocat commis d’office de McIntyre, Gary W. Long II, a perdu quelques mois après le début du procès son droit d’exercer pour incompétence. À cela s’ajoute un manque de preuves : pas d’arme du crime, pas de mobile, pas de perquisition au domicile du suspect, pas d’empreinte sur le lieu du crime et pas de lien entre les victimes et le suspect.

Aucune indemnité de la part de l’État

Au mois d’octobre dernier, alors que le dossier McIntyre est réexaminé par un juge, le procureur Mark Dupree annonce de nouvelles informations dans l’affaire. Les failles du dossier, mises en évidences grâce au travail de l’ONG Centurion Ministries et de l’avocate Cheryl Pilate, ont permis à Lamonte McIntyre d’être innocenté. Cheryl Pilate avait d’ailleurs confié que « de toutes ces années en tant qu’avocat, je ne pense jamais avoir rencontré une autre affaire avec autant de douleur. »

Lamonte McIntyre, aujourd’hui âgé de 41 ans, est donc sorti de prison en octobre dernier. Mais même innocenté, il ne ne touchera pas un centime de réparation de la part de l’État du Kansas qui n’indemnise pas les victimes d’erreurs judiciaires.

Un Américain a passé 23 ans en prison… pour un crime qu’il n’a pas commis
Un Américain a passé 23 ans en prison… pour un crime qu’il n’a pas commis (BRUT)