Cet article date de plus de quatre ans.

Prison de Fresnes : la contrôleure générale dénonce "une prison indigne de notre État de droit"

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Prison de Fresnes : la contrôleure générale dénonce "une prison indigne de notre État de droit"
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

La prison de Fresnes (Val-de-Marne) a été pointée du doigt pour son mauvais état. Dans un rapport, la contrôleure générale de la prison met en garde sur le nombre important de dysfonctionnements graves.

Elle fut la prison modèle du XIXe siècle. Cependant, les hauts murs de Fresnes (Val-de-Marne) cachent aujourd'hui une réalité effrayante. Voici dans ce reportage, des photos réalisées lors de l'inspection de la contrôleure générale des lieux de privation de liberté, en octobre 2016. La surpopulation y apparait insoutenable. Les locaux sont insalubres, les rats omniprésents et les matelas infestés de punaises de lit.

900 000 euros pour assainir et dératiser la prison en 2017

"Une prison indigne de notre État de droit", dénonce Adeline Hazan, la contrôleure dans son rapport. "Il y a un pourcentage de 200 % d'occupation avec des cellules où fréquemment des détenus sont à trois entassés (...) On a retrouvé un rat dans le lit d'un surveillant", affirme-t-elle. Le Garde des Sceaux Jean-Jacques Urvoas n'ignore rien de cet état. C'est dans ces murs qu'il a annoncé son "plan prison" en septembre 2016. Il promet aujourd'hui 900 000 euros pour empêcher le jet de détritus dans les espaces publics et la dératisation de Fresnes en 2017. La contrôleure générale juge cette réponse insuffisante. Elle considère que Fresnes est une urgence absolue, comme le furent les Baumettes à Marseille (Bouches-du-Rhône) en 2014.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Droit et justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.