Cet article date de plus de deux ans.

"Un peu de pagaille, des dégâts, mais pas de blessés" après l'incendie dans la nouvelle cité judiciaire de Paris

Le feu de terrasse a eu lie au 29e étage de la nouvelle cité judiciaire, dans le 17e arrondissement de Paris.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Vue sur la nouvelle cité judiciaire dans le 17e arrondissement à Paris, le 17 avril 2018. (ALAIN JOCARD / AFP)

Un incendie a eu lieu à la nouvelle cité judiciaire de Paris, dans le 17e arrondissement, a appris franceinfo auprès des pompiers, jeudi 28 juin. Il s'est déclenché "dans un local technique", a expliqué le vice-président du tribunal de grande instance (TGI). Jean-Baptiste Acchiardi s'est réjoui que le feu ait été "rapidement maîtrisé par les pompiers" et qu'il n'y ait "pas eu de blessés".

"Les dégâts ne sont pas très importants", a ajouté Jean-Baptiste Acchiardi, faisant tout de même état de quelques bureaux et d'une salle de réunion "un peu inondés" par l'intervention des pompiers, tandis que 80 m2 de la terrasse végétalisée du 29e étage ont été brûlés. L'incendie a toutefois suscité "un peu de pagaille" dans le bâtiment inauguré il y a à peine quelques mois et qui est le deuxième immeuble habité le plus haut de la capitale après la tour Montparnasse.

Il n'y avait pas lieu de déclencher les alarmes dans tous le bâtiments, selon les pompiers qui ont très vite maîtrisé le sinistre.

Jean-Baptiste Acchiardi

Le 3e bloc du bâtiment a ainsi dû être entièrement évacué, alors que l'alarme incendie ne s'était déclenchée qu'aux 29 et 30e étage. L'information faisant état d'un important feu en cours s'était rapidement propagée à l'intérieur, via les téléphones portables et les réseaux sociaux et a provoqué l'inquiétude d'une partie des personnes présentes dans le bâtiment.

Les audiences, qui se déroulent dans la partie basse du bâtiment, n'ont pas été suspendues pendant l'intervention des pompiers, qui s'est achevée vers 16 heures. Seul le "3e bloc" du bâtiment - composé de bureaux de magistrats et de fonctionnaires - a été évacué, ce qui a suspendu l'activité de ces personnels pendant environ deux heures.

Ouvert au public depuis le 16 avril dernier, la nouvelle cité judiciaire n'avait pas encore connu d'exercice de sécurité incendie, ce qui peut aussi expliquer cette légère pagaille. Le premier étant programmé... le 1er juillet prochain.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.