Ouverture 7 jours sur 7 : un boulanger condamné dans le Calvados

Le tribunal de grande instance de Caen a tranché : la boulangerie La Boulaga de Troarn dans le Calvados ne pourra plus vendre du pain tous les jours. Une décision absurde pour le couple de gérants qui risque de licencier.

France 3 Régions

Xavier Perret a du mal à digérer la décision. Dans une ordonnance de référé rendue le 10 janvier 2019 le tribunal de grande instance de Caen lui interdit de vendre du pain un jour par semaine. Dans le département du Calvados un arrêté prefectoral de 1996 interdit de vendred du pain 7 jours sur 7.  

obligé de licencier

Le boulanger a fait ses comptes : s'il ferme une journée, il ne pourra pas garder ses 12 employés. Une aberration selon lui : "Il y a 3,5 millions de chômeurs et il y a un jugement de justice en France qui va m'obliger à licencier des personnes que j'ai embauchées," explique-t-il dépité.

L'un de ses collègues avait trouvé la solution en installant un distributeur automatique à l'extérieur de sa boulangerie. Un choix incohérent aux yeux de Xavier Perret et son épouse. "On ne va pas remplacer des humains par des machines. On est en territoire rural ici, on a créé des emplois c'est pas pour détricoter tout ce qu'on a tricoté ces dernières années."

Le couple de boulanger ne s'avoue pas vaincu et étudie une solution pour vendre quand même du pain 7 jours sur 7.

La boulangerie La Boulaga de Troarn ouvre 7 jours sur 7 toute l\'année.
La boulangerie La Boulaga de Troarn ouvre 7 jours sur 7 toute l'année. (Stéphanie Potay)