Justice : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme

L'ex-ministre du Budget Jérôme Cahuzac a été condamné ce jeudi 8 décembre à trois ans de prison ferme et cinq ans d'inéligibilité, pour fraude fiscale et blanchiment.

France 3

On se souviendra de son mensonge, les yeux dans les yeux. Jérôme Cahuzac promettait de ne pas avoir caché de comptes à l'étranger. Le jugement est tombé ce jeudi 8 décembre : l'ex-ministre du Budget a été condamné à trois ans de prison ferme et cinq ans d'inéligibilité. Un jugement sévère pour l'exemple. L'ancien ministre du Budget incarnait la politique fiscale de la France, ce qui ne l'a pas empêché de mettre en place une fraude fiscale de 3,5 millions d'euros. Il avait également des comptes bancaires en Suisse et à Singapour.

Une peine maximale

Quand l'affaire est révélée en 2013, Jérôme Cahuzac a d’abord contesté les accusations dans les médias et devant les représentations nationales. "Je n'ai pas, monsieur le député, je n'ai jamais eu de comptes à l'étranger, ni maintenant ni avant." Le procureur a considéré que l'ancien ministre avait brisé le lien social avec les Français. Son épouse, Patricia Cahuzaz, écope de la peine maximale : deux ans de prison ferme. L'amende est record : 1,8 million d'euros. Jérôme Cahuzac a fait appel.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, le 15 septembre 2016 au palais de justice de Paris.
L'ancien ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, le 15 septembre 2016 au palais de justice de Paris. (TRISTAN REYNAUD/SIPA)