Haute-Saône : une éleveuse de chevaux condamnée pour maltraitance animale

L'éleveuse de chevaux a été condamnée jeudi, par le tribunal correctionnel de Vesoul (Haute-Saône), à six mois de prison avec sursis pour maltraitance animale, a rapporté France Bleu Besançon.

Le palais de Justice de Vesoul (Haute-Saône).
Le palais de Justice de Vesoul (Haute-Saône). (RADIO FRANCE / JEAN-FRANÇOIS FERNANDEZ)

Le tribunal correctionnel de Vesoul (Haute-Saône) a condamné à six mois de prison avec sursis, jeudi 8 février, une éleveuse de chevaux et de chiens pour maltraitance animale, a rapporté France Bleu Besançon. Il a suivi la peine requise par le parquet. La femme de 35 ans a aussi interdiction de gérer un commerce en lien avec les animaux pendant cinq ans.

Dans son élevage de Gézier-et-Fontenelay, elle avait multiplié le nombre de chevaux pour faire face à des difficultés financières mais ne parvenait plus à s'en occuper. Elle gérait seule, avec une apprentie, cet élevage qui a atteint jusqu'à 109 chevaux. Ils avaient été retrouvés dans des enclos insalubres. Parallèlement, elle s'était aussi lancée dans l'élevage de chiens. Tous les animaux ont été confiés à la SPA en janvier 2017.

Bientôt jugée pour harcèlement moral

La procédure a été déclenchée par les témoignages d'une ancienne apprentie, âgée de 16 ans, sur les réseaux sociaux. La jeune fille, qui aurait subi des pressions, s'est suicidée en 2016. L'éleveuse doit comparaître pour harcèlement moral le 4 octobre prochain.