Eure : quatre lionnes, maltraitées dans un cirque, sauvées grâce à une association

One Voice avait saisi la justice pour signaler des "boiteries, plaies, fonte musculaire, perte de motricité postérieure" des femelles. Elles ont été confiées à un refuge de la Loire.

\"Marli\", l\'une des trois lionnes victimes de mauvais traitements dans un cirque de l\'Eure.
"Marli", l'une des trois lionnes victimes de mauvais traitements dans un cirque de l'Eure. (One Voice)

Quatre lionnes victimes de mauvais traitements dans leur cirque ont été saisies dans la matinée du mardi 7 juillet, sur ordre de la préfecture de l'Eure. Il s'agit du même cirque où avait été récupéré le 10 juin dernier un lion, dénommé "Jon", lui aussi dans un état critique.

Les lionnes victimes de maltraitance ont été confiées à l'association de défense animale One Voice. C'est cette dernière qui a alerté puis saisi la justice pour permettre aux animaux d'être tirés d'affaire.

La préfecture de l'Eure a porté plainte pour mauvais traitements

Des "boiteries, plaies, fonte musculaire, perte de motricité postérieure...les lionnes présentent une note d'état corporel de 2 sur 5, au mieux de 2,5 sur 5 !", s'étrangle One Voice dans un communiqué. L'association ajoute qu'"Hannah, Patty, Céleste et Marli" vont retrouver le lion "Jon" dans un refuge de Tonga Terre d’Accueil, situé dans la Loire.

La préfecture de l'Eure a porté plainte contre le cirque pour mauvais traitements envers ces lionnes.