Décès de Vincent Lambert : la famille divisée jusqu'au bout

Les proches de Vincent Lambert, décédé jeudi 11 juillet, sont restés à ses côtés jusqu'au dernier moment, mais en évitant de se croiser dans les couloirs du CHU de Reims (Marne).

FRANCE 3

Vincent Lambert, qui se trouvait dans le coma depuis 2008, s'est éteint jeudi 11 juillet au CHU de Reims, dans la Marne. Ses proches sont restés auprès de lui jusqu'au dernier moment. "Sans jamais se croiser, ils se sont succédé à son chevet (...) D'un côté sa femme Rachel et son neveu François, qui a même passé une nuit ici. Et puis de l'autre côté ses parents, sa sœur Anne et son demi-frère", confirme la journaliste de France 2 Claire Sergent en direct depuis le CHU de Reims.

Les parents ont déposé plainte pour meurtre

La famille est restée très divisée jusqu'au dernier moment. Les parents ont porté plainte pour meurtre contre le docteur Sanchez, le médecin traitant de Vincent Lambert. Le procureur de la République, qui se trouve jeudi au CHU de Reims avec la police judiciaire, a indiqué qu'une autopsie serait pratiquée sur le corps de la victime.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'arrêt des traitements de Vincent Lambert, patient tétraplégique en état végétatif depuis plus de 10 ans, va reprendre, a annoncé le 2 juillet le médecin du CHU de Reims.
L'arrêt des traitements de Vincent Lambert, patient tétraplégique en état végétatif depuis plus de 10 ans, va reprendre, a annoncé le 2 juillet le médecin du CHU de Reims. (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)