Cigarettes électroniques : quelle est la réglementation en France ?

Sur le plateau du 13 Heures, Frédérique Prabonnaud compare la réglementation française à celle en cours aux États-Unis concernant la cigarette électronique, alors que six personnes sont décédées de maladies pulmonaires outre-Atlantique.

France 2

La possible interdiction des cigarettes électroniques aromatisées aux États-Unis pose la question de la situation en France. Quels sont les risques actuellement ? "Pas d'alerte aujourd'hui côté français", rassure d'emblée en plateau Frédérique Prabonnaud. "La Direction générale de la santé ne remonte pas de cas de personnes tombées gravement malades après avoir vaopté, et pas de décès ou de cas de maladie pulmonaire aiguë comme aux États-Unis", assure-t-elle.

Une procédure stricte

En France, les liquides de vapotage sont ainsi beaucoup plus strictement contrôlés. "La réglementation suit une directive européenne qui impose aux fabricants et aux importateurs de déclarer leurs produits. En France, ils le font auprès de l'Agence de sécurité sanitaire, six mois avant la commercialisation. Les fabricants doivent transmettre la composition, les émissions, les données toxicologiques de leurs ingrédients", explique la journaliste. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un Américan fume une cigarette éléctronique, à San Fransisco, le 23 janvier 2018.
Un Américan fume une cigarette éléctronique, à San Fransisco, le 23 janvier 2018. (JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)